krokus
GNM-FR

La leucémie Version imprimable Suggérer par mail

(cette explication ne tient pas compte et n'a rien à voir avec des leucémies dues aux irradiations)

La leucémie : maladie de la moelle, dans sa phase de guérison dont le relais se situe au niveau du mésoderme cérébral. Le mésoderme cérébral correspond au cortex (cerveau nouveau).

C'est un tissu qui se nécrose (mortification) dans la phase active du conflit.

  1. Conflit de dévalorisation généralisée infantile ou sénile ; il y aura une anémie, une perte de l'immunité, dira la médecine officielle.
  2. Conflit de dévalorisation spécifique, par exemple : conflit de dévalorisation sportive, c'est-à-dire proche de l'articulation du genou avec ostéolyses osseuses. Dans ce cas également, il y aura anémie. La médecine officielle constatera aussi une chute de l'immunité.

Anémie = appauvrissement du sang en globules.
Dans la médecine officielle, il y a souvent confusion entre anémie, leucémie et immunité. Pour la Médecine Nouvelle : anémie = appauvrissement du sang en globules dans la phase active d'un conflit de dévalorisation. Le patient est pâle, très fatigué, mange peu, dort peu, n'a pas de douleurs. Il y a résorption du tissu osseux (ostéolyse).

Leucémie = Dans la phase de solution du conflit, il y a une revalorisation de soi : la conflictolyse relance l'hématopoïèse (formation de nouveaux globules du sang blanc et du sang rouge, qui était arrêtée jusque là.

La chimiothérapie détruit également les cellules, comme la radiothérapie, mais en plus, elle bloque le phénomène de guérison au niveau du cerveau. Elle empêche l'oedématisation nécessaire au déroulement biologique pour restaurer la lésion cérébrale et l'organe. Le cerveau cherche toujours à remettre l'organisme dans l'état où il était avant la maladie ; pour cela, il se forme des œdèmes pour la restitution, l'évacuation, l'enkystement au niveau des organes, afin que tout fonctionne à nouveau naturellement. Avec la chimiothérapie, les personnes en vagotonie retombent à nouveau en sympathicotonie. Tant que la chimiothérapie est pratiquée, il ne peut y avoir de guérison.

En bref, les traitements chimiques et radioactifs empêchent le bon fonctionnement biologique naturel de guérison.

 
< Précédent   Suivant >
   
Menu Content/Inhalt