krokus
GNM-FR

Chienne atteinte de la maladie de Caré Version imprimable Suggérer par mail

3 sœurs et 4 frères. ses parents ont été dressés pour le secours en mer. Elle est la plus grande des chiots et la plus solide. Achetée par Valéria le 29 mars 1997 à 2 mois. Valéria possédait déjà 2 gros chiens. Deux bergers-allemands (mâle et femelle).

Quand elle achète la petite chienne, elle met ses deux gros chiens dans sa maison de campagne et donc depuis le 29 mars toutes les après midi de 12 heures à 20 heures, elle laisse la petite chienne Darky enfermée dans sa maison en ville, dans son petit panier.

Le soir quand elle rentre, la chienne pleure, et est agressive avec elle, mais elle croit que c'est normal parce qu'elle est petite et qu'elle est capricieuse. Valéria n'a pas pensé une seconde que la petite chienne pouvait faire des conflits. Cette petite chienne, qui venait d'être séparée de sa mère ...

Le 24 avril 1997, les parents de Valéria vont en vacances dans la maison de campagne, et lui disent : ne viens plus, occupe toi de la petite chienne, nous, en vacances, on fait le jardin et on s'occupe des deux bergers-allemands. Donc Valéria s'occupe de la petite chienne, va tous les jours à la mer, la chienne est très heureuse et aime beaucoup l'eau.

Le 1er mai 1997, la chienne vomit, a 41° de fièvre, et diarrhée sanglante. Très affaiblie, tenait mal sur les pattes arrières. Le vétérinaire diagnostique une gastro-entérite, une bronchite, elle a une forte démangeaison au niveau des cuisses, et un peu dans tout le corps, (qui correspond à la phase de guérison du conflit de séparation.) Le vétérinaire la voit si mal et me dit : elle est perdue ce sont les symptômes de la » maladie de Caré », il faut la piquer parce qu'elle souffre et ne guérira pas. Valéria refusa et dit : « je veux la soigner ». Elle va voir un médecin homéopathe qui connaissait la Médecine Nouvelle. Le médecin se met en lien avec Andrée. Ce Médecin connaissant la médecine nouvelle me rassure et me dit : « je pense qu'elle est en guérison », je vous propose de lui donner un peu de cortisone, car Darky faisait des crises épileptiques. Au début du mois de juin Darky fait une grosse crise d'épilepsie et les crises d'épilepsies continuent jusqu'au 26 juin 1997, lorsque Valéria est venue voir Andrée pour comprendre le conflit de sa chienne.

Elle a très bien compris les conflits : le 26 juin Valéria aidée d'Andrée a compris les conflits et a constaté que Darky était bien en phase de guérison. En effet elle avait passé la crise épileptoïde et le médecin, avec la cortisone, l'a aidée a passer le cap. Valéria était très heureuse. Sa petite chienne était presque guérie, sauf qu'elle continuait ces petites crises d'épilepsie, car Valéria tous les week-ends, sans y penser, rejoignait ses parents, pour voir ses deux gros chiens qu'elle aimait beaucoup, en laissant à nouveau la chienne 2 heures dans sa maison en ville, ce qui occasionnait la récidive. Elle n'osait pas l'emmener avec elle, de peur que la chienne soit effrayée par les deux gros chiens. Valéria n'avait pas réalisé la sensibilité de la petite chienne et que ces deux heures étaient trop pour elle.

Valéria a décidé de ne plus laisser la petite chienne seule. Elle ne va plus à la campagne puisque les parents s' occupent des deux gros chiens, elle a compris que lorsque la chienne sera plus grande elle n'aura plus peur et jouera avec les gros chiens.

Le 24 juillet 1997, Darky a grossi, repris des forces, va bien. Joue à la mer qu'elle aime beaucoup, ne fait plus de crises d'épilepsie.

Le 18 septembre 1999. Darky est en pleine forme. Elle a un partenaire Ian, avec qui elle nage au secours des personnes imprudentes en mer.

 
< Précédent   Suivant >
   
Menu Content/Inhalt