Conférence Sandefjord
Image Image Image Image Image Image
ImageImagepolonaisImageImage Editions Médecine Nouvelle Germanique 

Compte-rendu d’une conférence qui s’est tenue le 17.12.2008 dans les locaux de l'avocat Erik Bryn Tvedt.


En présence des participants suivants :

Madame Erika Pilhar
Madame Olivia Pilhar
Monsieur Ing. Helmut Pilhar
Madame Vera Rechenberg
Madame Arina Lohse
Le Grand rabbin, Dr Esra Iwan Götz
Madame Bona Garcia Ortin
Le Dr. Ryke Geerd Hamer

Les participants à cette conférence sont très préoccupés du fait que, chaque jour, rien qu’en Allemagne, 1500 personnes supplémentaires sont traitées à mort avec les mauvais traitements chimiothérapiques et la morphine.

Grâce à la Médecine Nouvelle Germanique® presque toutes les personnes atteintes pourraient survivre.

Cet état de fait qui a provoqué la mort de plus de 20 millions de patients non juifs, rien qu’en Allemagne, constitue le thème de cette conférence.

Les participants à la conférence ont constaté que :
1. La Médecine Nouvelle Germanique®) fut découverte et connue depuis 27 ans. Depuis ce temps environ, en raison d’un article rédigé par le Grand rabbin Menachem Mendel Schneerson dans le Talmud, tous les rabbins de ce monde ont l’obligation de veiller à ce que tous les patients de religion juive soient soignés à l’aide de la « Médecine Nouvelle », aujourd’hui appelée « Médecine Nouvelle Germanique »

Cette thérapie présente un taux de survie à 98 %.

2. Le malheur était que, suivant ce même article du Talmud, l’accès à une thérapie selon la Médecine Nouvelle Germanique® devait être rendu impossible aux patients non juifs, ce que confirme le Grand rabbin, Dr Esra Iwan Götz. Le plus aberrant est que, selon le Grand rabbin, Dr. Esra Iwan Götz, non seulement tous les rabbins savaient qu'il était interdit de traiter les patients juifs à la chimio et à la morphine, mais que tous les professeurs juifs, et tout spécialement les oncologues, qui sont les plus nombreux, ont effectué sciemment deux sortes de traitements, des bons et des mauvais.

3. Le boycott de la Médecine Nouvelle Germanique®, comme peut le confirmer également le Grand rabbin, Dr. Esra Iwan Götz, n'est même pas une question d'ignorance, d'erreur ou de manque d'information, mais un génocide mondial ciblé et planifié.

4. Face à ce crime terrifiant, dont on peut estimer qu’il a coûté la vie à plus de 2 milliards d’êtres humains au cours des 27 dernières années, les participants à la conférence pensent qu'il est extrêmement urgent d'informer et d’attirer l’attention de l’opinion publique mondiale sur ce crime de l’histoire de l’humanité.

Même parmi les juifs, il existe des courants tels que la « World UNION FOR PROGRESSIVE JUDAISM » (Union mondiale pour un judaïsme progressiste), à laquelle appartient le Grand rabbin Dr. Esra Iwan Götz, qui refusent d’être identifiés à ce crime.

C’est pourquoi nous appelons tous les hommes et femmes intègres à s'engager pour faire cesser ce crime et pour que tous les patients non juifs puissent aussi profiter de la thérapie par la Médecine Nouvelle Germanique®.

Ensemble avec le Grand rabbin, Dr. Esra Iwan Götz, nous appelons tous les rabbins et, dans le domaine médical, plus particulièrement les oncologues, à « stopper ce crime et ce génocide mondial des patients non juifs ».

Sandefjord, le 17.12.2008

Madame Erika Pilhar
Madame Olivia Pilhar
Monsieur Ing. Helmut Pilhar
Madame Vera Rechenberg
Madame Arina Lohse
Madame Bona Garcia Ortin
Le Grand rabbin, Dr Esra Iwan Götz
Le Dr Ryke Geerd Hamer

Ce compte rendu de la conférence et ces signatures sont certifiés exacts
par Maître Erik Bryn Tvedt en son cabinet.
Maître Erik Bryn Tvedt, Avocat

pour photos et autre documentation cliquer sur :

[url]http://www.pilhar.com/Hamer/Korrespo/2008/20081221_Hamer_an_Freunde_EreignisreicheTage.htm[/url])